Défendons l’AGECA !

La mise à disposition des salles à l’AGECA est menacée

Merci et bravo à nos soutiens, en particulier au comité de défense de l’AGECA, pour cet apéro partagé et ensoleillé qui leur a permis de récolter de nombreuses signatures et attirer l’attention du diocèse (qui leur a répondu !)

Prochaine réunion le jeudi 14 juin, à 18 h 30 à l’AGECA.

Donnez à voir l’AGECA !

Suite à la réunion du collectif de soutien à l’AGECA le 13/04/18 :

– Mise au point d’un nouveau texte court.
– Appel de personnalités 
– Fête de l’AGECA

Prochaine réunion : mercredi 2 mai 18 h 30 à l’AGECA

Allons plus loin ! Le vendredi 30 mars à 18 h 30

Merci vivement à touTEs de votre précieux soutien ! D’accord avec votre association pour réfléchir et échanger ensemble afin d’obtenir gain de cause auprès de l’Archevêché ? Alors retrouvons nous ce vendredi 30 mars à 18 h 30 à l’AGECA

Nous remercions nos usagers pour leur soutien et nombreux messages !

Une pétition lancée par un groupe d'usagers et bénévoles de l'AGECA est disponible sur le site change.org à l'adressse : http://chn.ge/2FekaUB

PÉTITION

Défendons l’AGECA !

L’AGECA, vous connaissez ?

Oui si vous fréquentez nos salles avec l’une des centaines d’associations que l’AGECA, association indépendante, sans but lucratif et à gestion désintéressée, accueille chaque jour, depuis plus de 44 ans.

Ou si, simple habitant du quartier, paroissien du Bon Pasteur, retraité désireux d’être initié à l’informatique, jeune en difficulté scolaire, vous avez bénéficié de l’un de ses services bénévoles…

L’AGECA est en grand danger. L’exception aux règles de la rentabilité qu’elle incarne, est devenue intolérable à l’Archevêché de Paris, propriétaire des lieux. Il entend mettre à profit la révision du Commodat qui le lie à l’AGECA depuis 1973, pour faire désormais payer un loyer au prix du « marché » : un prix que ne saurait supporter l’AGECA sans renoncer à sa vocation sociale ou fermer ses portes.

Nous refusons que l’AGECA et les immenses services qu’elle rend, non seulement dans le 11e mais bien au-delà, soient sacrifiés par l’Archevêché de Paris, sur l’autel du profit.

Nous demandons à celui-ci de renoncer à ses exigences afin de permettre à l’AGECA de poursuivre son action au service de l’intérêt général, là où elle est née et vit depuis grâce à tous : au 177 rue de Charonne ! »

Historique

Cette pétition sera remise à l’Archevêché de Paris : soutenez l’AGECA !

Conseil du 11e arrondissement de Paris

Séance du jeudi 25 janvier 2018

 

 Vœu relatif au maintien de l’AGECA dans ses locaux du 177 rue de Charonne

 

 Le Conseil du 11e arrondissement,

Considérant le travail des associations qui agissent à Paris pour une ville plus solidaire et plus innovante, en favorisant la solidarité, la lutte contre l’exclusion, l’accès au droit, à l’emploi, à la santé ou à la culture ;

Considérant les difficultés auxquelles se heurtent les associations face à la baisse des subventions publiques, à la suppression des contrats aidés et, à Paris spécialement, à la pénurie de locaux ; 

Considérant le soutien à la vie associative qu’apporte l’AGECA – Association pour la Gestion d’un Centre d’Animation sociale et culturelle-, en proposant aux associations adhérentes 9 salles de réunion disponibles 7j/7 et en soirée à des prix très inférieurs à ceux du marché,  un accompagnement à la conduite de projets et à la recherche de financements, et une aide à la création d’emplois ;

Considérant que l’AGECA est depuis plus de 40 ans un acteur essentiel de la vie du 11e arrondissement, en assurant la gestion et l’animation de 700 m² de locaux mis à la disposition des associations ainsi qu’aux habitants du quartier Charonne, notamment par le biais de son Espace Public Numérique et en accueillant de nombreuses initiatives locales tels que des ateliers d’initiation et de perfectionnement pour les personnes éloignées du numérique, ou l’accueil des demandeurs d’emploi et des jeunes du quartier hors temps scolaire sur des accès libres ;

Considérant le rôle historique qu’a joué l’AGECA dans la réhabilitation du quartier en assurant la gestion et l’animation d’espaces composés de logements sociaux, d’un centre de santé, et de locaux dédiés au développement social et culturel de la population, dans le cadre de « l’Opération Charonne » mise en œuvre en 1970/1973, avec l’approbation des habitants ; 

Considérant qu’en 1973, ces locaux ont été confiés à l’AGECA par l’Association Diocésaine de Paris, qui en est propriétaire, dans le cadre d’un contrat de commodat ;

Considérant la multiplication du loyer par 3,5 que le propriétaire de ces locaux veut imposer à l’association ;

Considérant que cette augmentation considérable met en péril l’action de l’association et menace l’emploi de sept personnes ; 

Considérant que l’AGECA accepte de prendre à sa charge les travaux de rénovation des locaux estimés à 30 k€/an, les charges de copropriété ainsi qu’une augmentation de sa contribution financière de 25 k€/an, dans le cadre d’une convention de 10 ans ;

Sur le rapport de Monsieur Jean-Pierre CORSIA,

Sur proposition de Monsieur François VAUGLIN, Maire du 11e arrondissement ;

EMET LE VŒU :

  • Que la Ville de Paris réaffirme son soutien à l’AGECA,
  • Que le dialogue se poursuive entre la Ville de Paris et l’Association Diocésaine de Paris, propriétaire du local occupé par l’AGECA, de façon à conclure un accord garantissant la poursuite pérenne des activités de l’association.

2 réflexions au sujet de “Défendons l’AGECA !

  1. En ma qualité de SG de l’ATIF (Association des chauffeurs de taxis ivoiriens en France )et agissant au nom de la dite Association j’apporte mon soutien total à l’AGECA dans le cadre des démarches entreprises auprès du Diocèse. J’espère un dénouement heureux pour son maintien dans les locaux.
    Pour l’ATIF le SG Abel Gbate.

  2. Membre très active du collectif des P’tits Voisins et maman de 3 enfants qui ont beaucoup profité des services de l’AGECA, je soutiens de tout coeur celle-ci dans ses démarches auprès du Diocèse, dont j’aime à croire qu’il saura montrer qu’il respecte les valeurs fortes prônée par le catholicisme.

Laisser un commentaire

ut Praesent amet, ipsum diam Donec massa neque. sit ut sem, mi,